Premier vrai jour à Pékin

Voilà ça fait plus de 10 jours que je suis arrivé à Pékin et je vais donc en toute logique vous raconter mon premier vrai jour dans cette ville !

Jetlaggés à mort on se lève tôt, genre 6h. On s’inscrit enfin dans notre résidence 100% epitech et on prend nos vraies chambres. Je tiens à préciser qu’à chaque fois, il est très difficile de communiquer. Très peu de chinois parlent anglais. Par exemple les deux concierges que j’aie rencontré de notre bâtiment 100% français, ne parlent pas un mot de français ou d’anglais.

Bref, on part à la supérette s’acheter une glace pour déjeuner, puis Wassim et Pierre, qui étaient arrivés à Beijing depuis 11 jours, viennent à leur tour s’inscrire à la résidence.

Une fois tous installés dans nos chambres, nous partons avec un tek de Paris, Guillaume, en quête d’un grand magasin histoire de nous équiper un minimum (produits ménagers, PQ, sacs poubelles…). On galère vraiment et on se perd pas mal. On s’arrête dans une banque pour changer nos euros (ICBC, de mémoire), la procédure est beaucoup plus longue qu’à l’aéroport mais il n’y a pas de commission et le taux de change est beaucoup plus intéressant.

Nous arrivons enfin au « MALL », c’est un immense centre commercial remplit de petites boutiques réparties sur 6 étages. On mange au « ding dang » situé au -1. On visite alors tous les autres étages pour trouver un supermarché mais on ne trouve pas. On sort, on rerentre et on décide de jeter un dernier coup d’œil au -1, il était là ! Une autre bonne heure de perdue mais au moins on sait où c’est maintenant.

On retourne à nos appartements respectifs et Valentin et moi faisons un gros coup de ménage car c’est plutôt sale. Particulièrement la salle de bain.

Dans l’après-midi, nous repartons tous (moins Guillaume) visiter un peu plus le campus et surtout partir à la recherche de la piscine. On a trouvé beaucoup de chose, mais pas la piscine…

Retour encore à la résidence où nous assistons à l’arrivée de trois autres Bordelais : Fabian, Antoine et Mathieu. Après qu’ils se soient installés, on passe prendre à manger dans un fast-food repéré plus tôt, qui fait des galettes. On mange en regarde un groupe de chinoises (de 40/50ans, on n’est pas des pervers) faire du tai chi.

Après ça nous rejoignons le stade d’athlétisme/foot où beaucoup, beaucoup, beaucoup de personne court, joue au basket ou au foot. Nous nous callons dans l’herbe synthétique et molletonnée avant d’emprunter un ballon pour jouer au foot avec Wassim, Valentin et Fabian (les autres, trop fainéant parlent de mangas et regardent les étoiles bouger – elles ne bougeaient  vraiment pas).

Une réflexion au sujet de « Premier vrai jour à Pékin »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *