Un week-end dans les grasslands

A l’occasion de la fête nationale, nous avons une semaine de vacances ! Nous en avons donc profité pour quitter la ville et partir à 6h30 de route de là dans la province de He Bei dans les Grassland Bashang.

Nous étions 17 à partir, 12 français d’EPITECH Bordeaux, Nancy, Paris et Toulouse, et 5 chinoises, l’organisatrice du voyage inclue !

Nous nous sommes réveillés un peu avant le lever du soleil pour partir dès 6h du matin en bus que nous avions loué avec ses chauffeurs (2200RMB pour l’aller-retour). Les chauffeurs étaient 3 mais c’était toujours le même qui conduisait, les autres buvaient allègrement leur alcool chinois que je n’arrive pas à avaler (j’espère que ce n’était QUE les deux autres).

Durant les 7h de trajet (pause inclues) nous avons parcouru de beaux paysages montagneux, vu des tronçons de la grande muraille de Chine et un nombre incroyable de chantiers.

Une fois arrivés sur place, on se répartit dans les différents “chalets” de 2 ou 4 places. Ce n’est pas le grand luxe mais c’est pas cher (40 RMB/nuit/personne). Après un repas que nous n’arriverons pas à terminer (comme presque toujours en Chine), des gens viennent nous proposer de faire du quad pour 150RMB les 2 heures.

Presque tout le monde sera intéressé et nous enfourchons donc nos monstres pour aller s’amuser dans les grasslands ou les carrières pour certains. C’était absolument génial de se faire secouer comme ça ! Sauf pour certains, je pense à Antoine qui n’a pu en faire que 30 minutes avant que son quad ne tombe en panne et puis surtout à Clément et Dolphina qui se sont retournés peu après être partis. Clément à récolter une grosse plaie entièrement superficielle sur le flanc et Dolphina s’est déboîté le poignet. Après un passage à l’hôpital, son poignet est remis mais elle ne peut pas le bouger à son aise pour le moment.

Après ce chouette moment de quad, pendant que certains, dont moi prenne leur douche ou se repose, Fabian, Max, Valentin, Helen, Dolphina et Clément vont choisir un mouton dans l’enclos, Antoine guette par la fenêtre de la chambre. Fabian se met à danser au milieu des moutons et le dernier à s’enfuir sera celui qu’il a choisi. Les “bergers” attrapent donc le mouton, le pende par les pattes arrières, l’égorge (il convulse) puis lui coupent la tête. Quelques heures plus tard nous le mangerons (1700RMB le mouton tout de même), et il en restera même un peu pour le lendemain.

Miam le mouton !

Miam le mouton !

Nous finirons ensuite la soirée dans la chambre des Nancéiens avec Valentin, Lijing, Liliu’i et moi-même. Assez fatigué, la soirée se finira un peu après minuit !

Le lendemain, nous nous réveillons aux alentours de 11h, nous mangeons puis la plupart d’entre nous partirons faire du cheval. Pas les nancéiens qui préféreront refaire du quad, ni Clément et Dolphina qui sont blessés, ni Valentin qui était fatigué.

La ballade à cheval commence lentement au pas au bord d’une route puis nous arrivons rapidement sur un terrain sablonneux où nous pouvons enfin trotter. Nous faisons une pause un peu plus loin où nous laisserons nos chevaux pour aller dans un bois. Finalement nous irons plutôt escalader une colline pour profiter d’une belle vue.

De retour, sur nos chevaux nous rentrons par les grasslands où nos chevaux peuvent enfin partir au galop ! C’est tellement plus kiffant et moins douloureux pour le postérieur que le trot !

Nous rentrons enfin vers 18h après 4h30 de cheval (200RMB/personne). Pendant que les autres se délectent d’un bon repas chaud, je préfère rester dans ma chambre pour me reposer un peu.

Nous nous retrouverons ensuite autour d’un feu de bois et de quelques rafraîchissements. Le karaoké non loin de là pour apporter de la musique à la soirée et nous permettre de massacrer toutes les chansons anglaises disponibles. Encore une fois la fatigue prend le dessus et pour ma part, je rentre me coucher un peu avant minuit.

 

Le lendemain nous nous réveillons aux alentours de 8h pour partir à 9h sauf Fabian et Max qui se lève 1h plus tôt afin de faire un dernier tour de quad.

Le trajet retour est très douloureux pour moi car j’ai le postérieur qui me fait souffrir le martyre et les bosses ne sont pas du tout tendres quand on est à l’arrière du bus. On décolle littéralement de nos sièges à de nombreuses reprises.

Ce fût un séjour absolument génial et je peux enfin cocher dans ma checklist “Galoper dans les grasslands”. Merci à Antoine, Aymeric, Carls, Clément, Dolphina, Fabian, Florian, Helen, Jeffrey, Karlie, Liliu’i, Max, Valentin, Papi et Youssef d’être venus et merci à Lijing pour avoir organisé tout ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *