Archives mensuelles : septembre 2013

La pollution à Pékin

Petit article pour vous faire patienter, car j’ai pas mal de boulot en ce moment.

Il est bien connu que Pékin fait partie des villes les plus polluées du monde. C’est ainsi que souvent on ne voit pas le bleu du ciel tant la pollution est dense.

Une journée polluée

Une journée polluée

Même lac sans pollution

Le même jour sans pollution

Pour mesurer la qualité de l’air il y un AQI (air quality index) qui se base sur la concentration de particule dans l’air. Il y a ainsi 6 niveaux :

-Niveau 1 : Bonne qualité (de 0 à 50)

-Niveau 2 : Qualité modérée (de 51 à 100)

-Niveau 3 : Mauvais pour la santé des personnes sensibles (de 101 à 150)

-Niveau 4 : Mauvais pour la santé (de 151 à 200)

-Niveau 5 : Très mauvais pour la santé (de 201 à 300)

-Niveau 6 : Risqué (301 et +)

Le 22 septembre nous étions au niveau 4 puis nous sommes descendus grâce au vent et à la pluie au niveau le 24. Mais aujourd’hui nous avons atteint 348 (niveau 6), La nuit le taux de pollution diminue et actuellement nous sommes à 300 pile.

Comparaison Pékin et Paris

Comparaison Pékin et Paris (merci Max)

Si vous souhaitez consulter en temps réel la qualité de l’air des villes de Pékin vous pouvez aller sur ce site :http://aqicn.org/city/beijing/.

Et voilà pourquoi j’ai fait l’achat de ce superbe masque fournie avec 2 filtres (20RMB/2,5€).

Gangsta!!

Gangsta!!

c’est pas vraiment de la pollution chimique, pour le NO2 ou SO2 c’est pareil qu’à Bordeaux. c’est vraiment les grosses particules dans l’air, donc avec un masque, y a aucun soucis. Et puis c’est pas tous les jours.

 

Fête de la mi-automne et Beihai Park

Hier, aujourd’hui et demain c’est le Mid-Autumn Festival !

On célèbre pour cette occasion la Lune, qui pour ce jour est pleine et la plus lumineuse de l’année. Nous sommes donc dispensés de cours et beaucoup de chinois profitent de cette occasion pour rentrer voir leur famille. La fête de la mi-automne est aussi l’occasion de manger des mooncakes (gâteau de la lune pour les moins bilingues d’entre vous). Il y en a de tous les goûts mais ils ont tous la même forme.

Des jolis mooncakes!

Des jolis mooncakes!

Comme nous n’avions pas cours, les étudiants chinois de notre promotion (ceux qui restaient) nous ont préparé une journée bien sympathique. Nous nous sommes donc tous donné rendez-vous sur le campus puis avons pris les transports en commun pour rejoindre le Parc Beihai (juste au sud d’Houhai). L’entrée du parc coûte normalement 10 yuans mais l’université nous offrait toute la journée. Nous n’avions pas énormément de temps donc nous avons fait seulement du bateau. Et puis j’y étais déjà allé. Attention long diaporama.

Flashback : C’était une après-midi plus ensoleillé où nous nous rendions compte que nous n’aurons pas assez de temps pour profiter de la cité interdite nous avions donc décidé d’aller au parc Beihai. Nous, comprenait Papi, Valentin, Wassim et moi-même. Nous avons donc fait le tour du lac à pied mais aussi en barque. Quand la nuit tomba enfin, nous partîmes nous rassasier dans un restaurant vraiment classe en bordure du lac. Attention encore plus long diaporama.


Fin du flashback

Le troupeau enfin rassemblé nous sommes allé à Xizhimen déguster un excellent barbecue coréen. Le principe est simple, on a un barbecue pour deux et on y fait cuire tout ce que l’on souhaite dessus : Viande, champignons, viande, légumes, viande, gâteau, viande… Et puis on peut rajouter des petits sauces, des épices, des haricots sucrés. Avec tout ça on a plat de salade et un plat de nouille froide. Bref beaucoup trop à manger comme à chaque fois ! Ce repas nous était encore offert par l’université ! (Dernier diapo)

Merci amis chinois !!!

Photo avec (presque) tout le monde !

Photo avec (presque) tout le monde !

Zoo de Pékin

Au départ, nous avions prévu d’aller explorer Pékin en vélo mais nous avons rapidement décidé de visiter le zoo à la place. J’étais accompagné d’une chinoise, Lijing, qui ne vient pas de Pékin non plus.

Un tigre

Un tigre

L’entrée du zoo se situe à 10 minutes de notre université et coûte 40 RMB (~5€), un petit supplément est à prévoir pour voir les pandas géant (5RMB).

Le zoo est trèèès grand et il y a énormément d’animaux de tous types, nous y sommes resté bien 3 ou 4h et n’avons pu observer que seulement la moitié de ces bestiaux. Voilà la petite vidéo de cette belle après-midi !

“Mais Rémi !! Tu t’es fait avoir ! Tu as payé un supplément pour les pandas et ils ont juste dormi comme des grosses loques???”

Non, mon ami ! Je te réservais une petite vidéo bonus avec uniquement des pandas. Un panda ne fait pas que dormir, manger et déféquer. Le panda passe énormément de temps à se gratter.

Lac d’Houhai

Situé à 4 stations de métro de notre université et au nord-ouest de la cité interdite, le Lac d’Houhai est un endroit tout à fait charmant rempli de restaurants et de bars. Me concernant je suis allé 4 fois dans ce lieu.

Houhai

Houhai

La première fois, nous étions à la recherche d’un repas occidental et l’une des meilleures pizzeria, d’après l’internet, se situait là. Nous nous sommes donc rendu dans cet endroit et après s’être faufilé dans quelques petits rues loin de toute l’animation de l’endroit nous sommes arrivés devant une porte dans un coin qui faisait un peu ghetto. Cependant l’intérieur de la pizzeria était tout à fait coquet. Nous avons donc pu savourer nos pizzas qui coûtait aussi chères qu’en France (8€) mais qui valait vraiment le coup ! On a ensuite était prendre un petit verre dans de confortables canapés sur les bords du lac.

Houhai

Houhai

La seconde fois j’y suis allé avec une amie chinoise qui voulait me faire découvrir un coin sympa de Pékin, manque de bol je le connaissais déjà ! On a mangé dans un restaurant barbecue qui est réputé pour faire les brochettes les plus épicés de Pékin. Personnellement je n’en ai pris que deux bouchées avant de frôler la mort. Elle, elle les a toutes mangés avec l’aide de plusieurs breuvages et d’un yaourt. Nous avons ensuite fait un tour de bateau sur le lac. La nuit il est tout éclairé et c’est super beau.

Tout le long du lac la nuit il y a pas mal de pêcheur, de personne qui s’installe pour vendre des objets inutiles ou des animaux (tortues, serpents…). On peut voir aussi pas mal de karaokés improvisés, les gens installent un ampli, un micro et une tablette tactile et c’est parti pour refaire tout le répertoire chinois (qui est constitué à 95% de chansons d’amour).

Karaoké improvisé

Karaoké improvisé

La troisième fois que j’y suis allé c’était pour faire goûter à Wassim qui aime manger épicé les fameuses brochettes. Je lui payais son repas s’il mangeait les brochettes en moins de 10 minutes et s’il ne mangeait ni buvait autre chose durant les 20 minutes. Nous partions ensuite à Wudaoku. Il est bien gaillard, on peut voir en comparaison la réaction de Valentin avec une demi-brochette. Vidéo :

IMG_2521

La quatrième fois, j’avais enfin pris mon appareil photo pour prendre quelques photos de jour. Nous étions un groupe de 13 personnes composés par la moitié par des teks et par l’autre moitié, nos chineses partners. Je ferai le détail de cette journée bien remplie plus tard !

Mon chinese partner de face en bleu (Zeng Chao)
Mon chinese partner de face en bleu (Zeng Chao)

 

 

Le troisième jour ! Chouette journée !

Troisième jour, le registration day continue pour les retardataires. Avec Fabian, nous allons au stand China Unicom installé à côté de notre dortoir. Là, 3 ou 4 chinoises discutent avec nous pour bien nous expliquer comment fonctionne notre forfait. Et donc on paie 200RMB pour avoir 540RMB sur notre carte SIM à partir de laquelle sera déduit 68RMB par mois pour une forfait 4h, 300Mo, SMS illimités et 2000 minutes pour mes amis chez China Unicom. Ca devrait suffire pour l’année. Une fois les cartes SIM achetés, nous continuons de discuter avec elles puis elle nous propose de nous emmener manger du vrai chinois le soir-même et qu’on se rejoigne quand elles terminent leur travail, c’est-à-dire à 16h. Nous partons ensuite à Zhonguancun, grand marché de l’électronique composé de plusieurs bâtiments sur plusieurs étages. Nous nous sommes d’ailleurs séparés avant d’y aller et nous n’avons pas réussit à nous retrouver. Je n’étais donc qu’avec Papy, Maxime et Clément.

Zhonguancun

Zhonguancun

Ici, j’achèterais un boitier de disque dur, un câble USB et des enceintes. Il faut négocier à chaque fois. Le boitier était à 100RMB, je lui ai proposer 25, et finalement je l’ai payé 50RMB après 5 minutes de discussion. Nous rentrons au dortoir poser nos affaires. Deux des chinoises de China Unicom nous attendaient. Nous partons avec elles direction place Tiananmen.

Maxime et Liu Chinxue

Maxime et Liu Chinxue dans le bus

La place n’est pas aussi spectaculaire que ce que je pensais, elle est grande certes, mais il y a énormément de voitures qui passent. Nous n’allons pas sur la place partie piétonne, mais allons du côté de l’entrée de la cité interdite.

Place Tienanmen

Place Tiananmen

Entrée de la cité interdite

Entrée de la cité interdite

Nous irons ensuite dans un grand centre commercial, Wangfujin.

Un bout du CC

Un bout du CC

 

Et même que les enfants, ils peuvent s'amuser

Et même que les enfants, ils peuvent s’amuser

Liu a son copain qui travaille comme consultant dans ce centre commercial (“-Consultant en quoi? -Oui il est consultant. -Mais en quoi? -Il a un travail important. -Bon ok…”) Il nous a donc réservé un restaurant pour nous 5 (lui ne nous accompagnera pas). Le restaurant est vraiment populaire, il s’appelle “chez grand-mère” en chinois et beaucoup de monde font la queue. Nous rentrons et nous installons à une table. Les chinoises commandent pour nous, Maxime veut tester les oeufs de cent ans (pas bon du tout). Nous prendrons aussi du tofu qui arrache la gueule, des coquillages (peut-être noix de St Jacques?) super bon, du canard et du porc très bon aussi, un velouté de pomme de terres et je ne sais quoi, sucré et très bon aussi et un plat de pomme de terres très bon encore.. Nous accompagnons ce repas de thé car ils ne servent pas d’eau.

Liu, Nikily et nos plats

Liu, Nikily et nos plats

Le repas terminé, nous remercions nos deux hôtes de nous l’avoir offert avant de nous séparer. Nous ne rentrerons pas directement car nous avions repéré un grand magasin de jouet et comme de grands hommes matures que nous sommes nous y avons fait un petit tour. Puis nous rentrons à la maison

Moi, Clément et Max

Moi, Clément et Max

Nous continuons de marcher dans la rue…

http://mad-in-china.remikel.fr/wp-content/uploads/2013/09/IMG_1691.jpg

Grande rue tout de même

Quand tout à coup, un spectacle de fontaines apparut Petit tour à Wudaoku boire un verre et repos d’une journée bien remplie !

Sortie à Wudaoku

La dream Team

La dream Team

Wudaoku est un quartier plutôt international de Pékin et il regorge de clubs. On y rencontre autant de chinois que d’étudiants étrangers venant de tout pays (Kazakhstan, Turquie, Hongrie, Etats-Unis…).

Nous sommes allés y faire un tour hier soir et c’était bien sympa ! Nous avons commencé par le JJ Club, où ils proposait un open-bar à 50RMB (~6€), puis nous avons enchaîné par le club d’à côté, Propaganda, où la piste de danse était bien plus grande et mieux fournie :).

Voilà une petite vidéo du périple, malheureusement, le Propaganda interdisait les photos à l’intérieur, il manque donc une bonne partie de la soirée.

 

 

Une deuxième journée bien chargée !

Réveillé à 2h30, Valentin se réveille 3h plus tard. On décide de partir visiter la sortie de la porte ouest du campus (nous sommes porte sud).

Plan du Campus

Plan du Campus

Après une vingtaine de minute de marche on tombe sur un marché qui s’étend sur plusieurs petites rues. Beaucoup d’odeurs sont au rendez-vous les meilleurs comme les pires. Ici, on vend de tout, des babioles, des fruits, de la viande, de la future viande…

De retour au dortoir c’est le « registration day » qui commence, Clément est arrivé, les bordelais sont au complet ! Nombreux feront la queue toute la journée, nous nous y prenons à l’avance. On remplit quelques papiers avec l’aide des chinois. On paie la caution (500RMB), on va prendre des photos pour avoir notre carte d’étudiant. Celle-ci nous permet d’entrer dans notre dortoir mais aussi de payer au self. On nous fournit aussi une carte SIM China Mobile, je changerai bien vite pour China Unicom qui est beaucoup plus intéressant.

Inscription au dortoir !

Inscription au dortoir !

On nous accompagne ensuite à la banque. Là, on passe un par un en comptant 30 minutes par personne. C’est extrêmement long, mais une fois fait, on dispose d’un compte et d’une carte bancaire, ainsi que d’un boitier USB indispensable pour payer en ligne (assez bizarre comme système).

Mathieu est patient à la banque

Mathieu est patient à la banque

De retour de la banque, je me fais une sieste de… 3h ! Ensuite, comme la veille achats d’équipements au centre commercial à côté. J’achète une tasse trop kawaï et des petits trucs sympas.

Ma tasse trop classe

Ma tasse trop classe

Nous mangeons ensuite pour le repas du soir avec 2 autres étrangers, un marocain et un pakistanais qui parle bien chinois (ça aide !) dans un restaurant juste à l’entrée du campus. On choisit nos plateaux de viande et les serveuses nous les apportes nous les cuisent sur la table sur un espèce de grill au charbon. Les chinois le font eux-même normalement, mais pour les étrangers c’est eux qui s’occupe de la cuisson car ils considèrent qu’on arrivera pas à le faire correctement, et tant mieux. Le repas bien consistant nous coûtera 36RMB/personne (~4,5€).

Nous partons ensuite refaire un foot, on emprunte un ballon au même chinois que la veille, on commence à jouer un peu et quand tout le monde nous a enfin rejoint, nous proposons aux chinois (assez jeunes) de faire un match avec nous, on mixe les équipes et c’est parti !

ET C'EST LE BUUUT

ET C’EST LE BUUUT

Bien sympa ! A la prochaine pour de nouvelles aventures !